Vous êtes un employeur

Un enjeu de société

La mission d’Arpejeh devrait être celle de tous les citoyens et citoyennes : orienter la société vers davantage d’inclusion et de justice sociale. Portée à l’origine par de grands groupes français (SFR, Air France, LVMH, RTE, et L’Oréal), l’association Arpejeh réunit aujourd’hui près de 100 employeurs engagés dans une politique active en faveur de l’égalité des chances et de la diversité.

Arpejeh s’engage pour l’inclusion professionnelle des jeunes en situation de handicap avec une conviction : ils sont l’avenir d’un pays, à l’image de tous les jeunes.

Un programme d’action novateur

Arpejeh facilite votre rencontre avec des jeunes en situation de handicap :

  • En leur faisant découvrir vos métiers et/ou votre entreprise 
  • En vous aidant à les recruter en stage, alternance, CDD ou CDI 
  • En vous proposant de les guider dans leur orientation scolaire et/ou professionnelle 
  • En facilitant leur intégration dans votre entreprise 
  • En vous permettant de partager les meilleures pratiques entre membres Arpejeh

Pour continuer à développer ce modèle et donner aux jeunes en situation de handicap la chance de découvrir le monde du travail, Arpejeh fait appel au soutien des autorités publiques et à la mobilisation des employeurs partout en France, sans qui rien ne serait possible !

Des résultats probants

L’efficacité du programme repose sur l’interaction de trois pôles : les jeunes, les employeurs et les établissements de formation. Depuis 2008, plus de 14 000 jeunes ont bénéficié des actions d’Arpejeh et plus de 5 500 collaborateurs et collaboratrices se sont impliqués dans les différents dispositifs : forum découverte métiers, ma fonction, mon parcours, stages / alternances / emplois de la 3e à la fin des études, visites d’entreprises et de structures publiques, mentorat, coaching pro…

Arpejeh, une association agréée par l’Éducation nationale. L’association Arpejeh a obtenu l’agrément national au titre des associations éducatives complémentaires de l'enseignement public pour une durée de cinq ans (JO, arrêté du 28 avril 2017).