Actualités

Ma fonction, Mon parcours – Région AURA

Une semaine exceptionnelle de présentation des métiers de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a été proposée en visioconférence. Au total, ce ne sont pas moins de 55 jeunes qui ont pu découvrir la Région et ses métiers.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, c’est une population équivalente à la suisse (8 Millions d’habitants) sur une superficie équivalente à l’Irlande (70 000km²). Elle existe depuis janvier 2016 et est née de l’Union des Régions Auvergne et Rhône-Alpes. La région est une collectivité territoriale. Elle a par exemple en charge les lycées, les transports régionaux, la formation professionnelle, le développement économique et l’aménagement du territoire.

Durant toute cette semaine, cinq présentations des métiers ont eu lieu sur des thèmes aussi variés que captivants.

 

  • Lundi matin trois collaborateurs nous ont parlé de leur métier de magasinier. Vincent est magasinier des ateliers pédagogiques, Corinne, magasinière achat de denrées et Laurence, magasinière d’atelier.

Tous les lycées ont des magasins, c’est-à-dire des espaces de stockage avec du matériel que ce soit dans les cuisines ou les ateliers.

Objectifs : recenser les besoins, faire des études de marché, passer des commandes, réceptionner et ranger la marchandise, distribuer les produits, faire des états de stock, etc. C‘est un métier dans lequel on est toujours en lien avec les autres.

Les pré-requis ? Arriver à être sur plusieurs fronts, aimer le contact avec les gens, avoir le permis B et pour certains postes le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES).

 

  • Lundi après-midi, les jeunes ont pu faire connaissance avec Thierry, chercheur au service inventaire spécialisé dans le patrimoine rural et Véronique, historienne de l’art, patrimoine et inventaire général spécialisée patrimoine urbain.

Les métiers qui nous ont été présentés sont des métiers qui mélangent à la fois le travail sur le terrain et travail de restitution en bureau.

Objectifs : recenser, étudier, faire connaître le patrimoine de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils observent, notent le patrimoine des communes concernées et ensuite constituent des dossiers documentaires qui sont mis à disposition sur le site internet.

C’est un véritable travail d’enquête et de terrain au quotidien, Véronique et Thierry interrogent des personnes dans les villes et villages, font des recherches pour trouver des preuves que c’est bien tel artiste qui a réalisé une sculpture. Parfois même, ils font des rencontres improbables sur le secteur de recherche, en travaillant à côté de mouflons ou de sangliers.

Les pré-requis ? Ne pas avoir peur de parler aux gens, travailler dehors par tous les temps (qu’il pleuve, vente ou neige), aimer le travail sur le terrain,  les tâches variées et prévoir des déplacements sur plusieurs jours de manière assez régulière.

 

  • Mardi matin, Audrey, gestionnaire des ressources humaines nous a présenté son métier.

Objectifs : accompagner les salariés tout au long de leur carrière c’est-à-dire dans le recrutement et l’intégration dans la collectivité, les mobilités professionnelles, la gestion des congés, l’établissement des paies, le suivi des formations, etc.

Les jeunes en ont profité pour poser de nombreuses questions sur les concours d’entrée dans la fonction publique et les perspectives d’évolutions.

Les pré-requis ? être à l’écoute des agents, discret (sur les informations confidentielles) et avoir fait des études en secrétariat ou ressources humaines.

 

  • Jeudi après-midi, Eliane et Hervé nous ont parlé respectivement de leur métier de lingère en établissement spécialisé et aide cuisine, ils sont tous les deux agents de service.

Objectifs : L’agent de service est présent au quotidien dans l’établissement pour accompagner le personnel. La lingère s’occupe d’entretenir, laver, repasser et réparer le linge du personnel, les vêtements de travail de jeunes et le linge de maison (rideaux, draps de l’internat, etc.). L’aide cuisine a la charge de mettre en chauffe les repas faits dans la cuisine centrale, dresser les entrées et les desserts, faire le service, nettoyer les espaces de travail et le self.

Les pré-requis ? Pour être lingère, il faut être habile de ses mains et ne pas craindre la chaleur.

Pour être aide cuisine il faut… aimer la cuisine ! mais aussi avoir un CAP cuisinier, aimer travailler en équipe et donner envie aux gens de goûter les plats cuisinés.

 

  • Pour terminer, vendredi les jeunes ont pu découvrir les métiers du numérique grâce à Mila, responsable de service économie digitale, Virginie, chargée de missions outils numériques et Alain, technicien audiovisuel.

Objectifs : Mila accompagne les entreprises éloignées du digital à mieux l’utiliser pour se développer. Virginie développe et anime un site internet « Nos talents nos emplois » pour les jeunes qui recherchent un emploi dans la région. Alain travaille en studio, il s’assure de la bonne réalisation du projet en cours. Saviez- vous qu’il a créé la filière du BTS audiovisuel !

Les pré-requis ? Pour Mila, dans le digital pas besoin d’être surdiplômé. On peut apprendre à coder sans diplôme, le tout c’est d’en avoir envie. Il existe des écoles qui accueillent des étudiants sans niveau requis. Alain nous rappelle l’importance de créer un réseau en allant à la rencontre « Ne négligez jamais le relationnel que vous pouvez avoir ». Il faut se donner les moyens d’y arriver et croire en soi pour éviter d’avoir des regrets.

 

C’est sur ce beau message que se conclut cette semaine de présentation des métiers. Un grand merci à tous les agents d’avoir donné de leur temps lors de ces rencontres virtuelles, c’était un réel plaisir !