Roland-Garros : Engie Solutions accueille 4 jeunes en situation de handicap au fabuleux tournoi avec arpejeh - arpejeh

Actualités

Roland-Garros : Engie Solutions accueille 4 jeunes en situation de handicap au fabuleux tournoi avec arpejeh

Quatre jeunes en situation de handicap, scolarisés en classe de 3ème Segpa au Collège Evariste Galois à Paris, se sont levés tôt pour ce rendez-vous exceptionnel au célèbre stade Roland-Garros, porte d’Auteuil.

Dès 8h, les jeunes ont été accueillis par les collaborateurs de Engie Solutions, l’un des membres actifs de l’association arpejeh, parmi les différentes écoles et associations partenaires. Ils ont en fait leur entrée dans cette arène par la porte 1,  afin d’accéder directement au village des sponsors du célèbre tournoi.

Après avoir passé les portiques de sécurité, ils sont montés sur le toit du stade pour rejoindre l’espace Engie Solutions, où ils ont été reçus avec un accueil sympathique : café de luxe, agrémenté des cupcakes en forme de balle de tennis. Les jeunes ont été touchés par cette attention.

Après ce temps convivial qui a permis à chacun de faire connaissance, Jérémie Lacour, responsable attraction des talents et en charge de la relation avec les écoles chez Engie Solutions, a présenté le groupe  qui commerciale du gaz et de l’électricité, ainsi que de la maintenance.  En effet, contrairement aux idées reçues, dans ce groupe, 80% de l’effectif sont des techniciens et non d’ingénieurs, comme beaucoup l’imaginent.

Un quizz interactif sur les énergies fossiles a alors permis de tester les connaissances des jeunes et de les immerger dans ce domaine. Les quatre jeunes se sont pris au jeu et étaient à l’aise pour donner leurs réponses à haute voix. Jocelyn a d’ailleurs donné la majorité des bonnes réponses!

Des techniciens présents en permanence

Ensuite un focus a été présenté, axé sur le célèbre tournoi de tennis du grand chelem dont Engie est partenaire depuis 2014. Cette entreprise accompagne le tournoi de tennis dans sa transition énergétique et la réduction de l’empreinte carbone. Ce soutien porte également le tennis féminin. Les visiteurs du jour ont appris que 6 techniciens de maintenance sont en permanence au stade Roland-Garros et 6 techniciens itinérants viennent en renfort dans le cadre du tournoi.

Ces informations ont permis de lancer les présentations de deux techniciens Nabil et Swaib, qui sont deux collaborateurs particulièrement engagés. Ces derniers ont présenté leur histoire et leur parcours. L’un est technicien de maintenance et l’autre est rentré, après une reconversion, en tant que technicien dans le groupe, a évolué et est désormais responsable d’équipe.

Motivation et curiosité

Il est possible d’entrer chez Engie Solutions avec une alternance dans le cadre d’un bac pro puis d’évoluer au sein du groupe. Les collaborateurs nous informent que la motivation et la curiosité sont des qualités importantes pour intégrer le groupe. En effet, les compétences s’acquièrent avec le temps, les formations et l’expérience. Les autres savoir-être sont primordiaux : autonomie, responsabilité et relationnel client.

Les jeunes collégiens étaient intéressés d’entendre des professionnels racontés leur histoire et leur quotidien d’autant plus que pour trois d’entre eux leurs projets professionnels sont l’électricité, la maçonnerie et la plomberie. “Concrètement quelle est la journée type d’un technicien ? Quel est le salaire de départ ? quelles sont les spécialités ?“. Les questions fusent, notamment de la part de Jocelyn qui devenir technicien en électricité et faire son stage de l’année prochaine au sein du groupe Engie.

Ce temps a permis également aux coordinateurs des différentes écoles d’alerter les collaborateurs sur le manque d’accessibilité des mineurs en stage au sein des grands entreprises alors qu’une convention cadre le permet. “Ces moments permettent parfois de faire bouger les lignes lorsque les entreprises et professionnels échangent ensemble pour permettre aux jeunes d’accéder à ces métiers d’avenir.

Place au sport !

A la fin de la matinée, leur billet en main, les jeunes ont eu accès à tous les cours annexes. Le chapeau était obligatoire sous le soleil de la Porte d’Auteuil. Grâce aux explications de la chargée de missions arpejeh, Emilie Pruvot (fan de tennis) les jeunes se sont intéressés aux règles de ce sport et ont suivi attentivement les gestes de quelques joueurs internationaux.

Placés au premier rang d’un court annexe, l’emplacement était idéal pour être au cœur de l’ambiance et admirer les performances des joueurs. « Impressionnant ce service à 217km/h je ne voudrais pas recevoir la balle sur moi » a commenté Enzo.