Neuf jeunes découvrent les métiers de la cuisine à Chazay d'Azergues, près de Lyon, grâce à Bayer - arpejeh

Actualités

Neuf jeunes découvrent les métiers de la cuisine à Chazay d’Azergues, près de Lyon, grâce à Bayer

Neuf jeunes en situation de handicap et scolarisés dans l’Académie de Lyon ont bénéficié d’une visite hors du temps dans le somptueux Clos des Varennes, centre de séminaire rattaché à Bayer.

Le rendez-vous avait été organisé par notre chargée de missions Raphaëlle Arnould, avec la complicité de collaborateurs de Bayer. Pour commencer cette belle matinée, le groupe a visité le parc du domaine et observé la faune et la flore environnante : grenouilles, tortues, poissons, libellules étaient au rendez-vous !

Puis les jeunes ont ensuite été accueillis par Alain Brunot, grand chef renommé, faisant partie des toques blanches lyonnaises. Ce passionné y exerce son art avec exigence et passion, livrant une cuisine savoureuse, créative et raffinée.

Il leur a présenté son jardin botanique qui regorge de plantes aromatiques dont il se sert -été comme hiver- pour agrémenter ses plats.

Chacun a pu goûter à plusieurs sortes de feuilles et devait deviner à quoi elles pouvaient faire penser. “Nous n’imaginions pas qu’autant de plantes pouvaient se manger.

Des métiers exigeants

La visite s’est poursuivie dans les cuisines, pour rencontrer l’équipe d’Alain.

Serveur, maitre d’hôtel, cuisinier, ont témoigné de leur expérience au “clos des Varennes”.

Les jeunes ont compris que ces métiers sont difficiles. “Il faut être proactif et aimé le travail d’équipe, savoir s’adapter et être autonome.

Un cadre de travail idéal

Les jeunes ont également visité des salles de réunion à l’étage. C’est là que les salariés de Bayer se retrouvent pour partager des sujets de travail.

Toute l’équipe du Clos de varennes doit veiller à ce que les salariés se sentent bien. Cela semble très agréable de travailler ici, l’équipe est soudée et passionnée par ce qu’elle fait.

« Toute l’équipe a été contente de recevoir ces jeunes hier matin et j’ai trouvé qu’ils avaient de l’intérêt. Nous ne sommes qu’une petite goutte d’eau dans le système, mais chaque goutte compte » témoigne Stéphanie Goutorbe, directrice de l’établissement.

Un grand merci à l’ensemble des salariés du Clos des Varennes pour leur accueil chaleureux et le temps consacré aux jeunes.